mercredi 26 août 2015

Le programme des Grands Rendez-Vous des 2, 3 et 4 octobre 2015 à la Maison Jules-Roy à Vézelay



  LE GRAND  RENDEZ-VOUS DU LIRE ET DE L’ECRIRE
2, 3 et 4 OCTOBRE 2015 à VEZELAY, à la Maison Jules-Roy
Pour la seconde année, RVLE organise trois jours de rencontres entre lecteurs et auteurs, dans une ambiance chaleureuse et accessible à tous. L’entrée en est libre dans la mesure des places disponibles.
Le travail d’écrire et de traduire
 Sans discours théorique, nous proposons de poursuivre nos échanges sur « la fabrique de l’écriture » avec quatre écrivains : Jean-Michel Delacomptée, Edith de la Héronnière, Sylvaine Jaoui et Roger Wallet. Deux hommes, deux femmes. Deux auteurs liés à Vézelay, deux venus de plus loin. Ils s’exprimeront sur leur désir d’écrire et de publier, les lectures qui les ont nourris et les nourrissent encore, sur ce que signifie pour eux « écrire ». Ils s’interrogeront mutuellement, répondront aux questions des lecteurs et liront des extraits de leurs œuvres.
 Ecrire, c’est traduire ses émotions, ses pensées, mais traduire un texte, c’est aussi le réécrire.
Des « petits ateliers pratiques » permettront, lors d’une matinée thématique d’échanges, d’aborder les enjeux de la traduction, passage obligatoire pour la lecture de textes venus d’ailleurs.
Les rencontres et débats seront animés, comme l’an passé, par Christine Simeone, journaliste à France Inter.
 Vendredi 2 octobre ,
-        A 18h, après le lancement de ce Grand Rendez-vous, rencontre avec EDITH de la HERONNIERE.
Edith de la Héronnière vit entre Paris et Vézelay ; elle a écrit de nombreux ouvrages,souvent réédités, notamment : Contes des sages pèlerins (Seuil 2012), Mais la mer dit non (Isolato 2011,)Le labyrinthe de jardin ou l’art de l’égarement  (Klincksieck, 2009), Histoires lapidaires ( Fanlac, 2008),Promenades parmi les tons voisins (Isolato 2007) Joé Bousquet, une vie à corps perdu (Albin Michel, 2006), Vézelay (éditions de la Goulotte, 2003),Guerre (Arfuyen 2003), Du volcan et du chaos, journal sicilien (Pygmallion, 2002), Vézelay, l’esprit du lieu, Pygmallion, 2000), Teilhard de Chardin, une mystique de la traversée (Pygmallion, 1999),  La ballade des pèlerins (Mercure de France, 1993)
Edith de la Héronnière a travaillé de nombreuses années à la Revue des Deux Mondes.
Samedi 3 octobre,
A 10h, Traduire, c’est écrire : ateliers et débats sur la traduction, ses enjeux, ses difficultés.
-        Traduire l’espagnol : atelier animé par Javier Pueyo, universitaire et écrivain et Béatrice Beyney, poète et hispanisante;
-        Traduire Proust en anglais, allemand… par Dominique Drouin, écrivain et « proustien » ;
-        Traduire Dante aujourd’hui, avec Sara Saragoni, auteur(e) et comédienne ; elle poursuit un travail de longue haleine à propos de La Divine Comédie (lecture intégrale à Avignon en 2008).
 -        A 15h, rencontre avec Roger Wallet. Lectures par l’auteur.
-        A 17h, rencontre avec Jean-Michel Delacomptée. Lectures.
-        A 19h, concert à la Grange de la Cité de la Voix : un polar musical de Fred Vargas, « Cinq francs pièce », proposé par Nicolas Bucher, directeur de la Cité de la Voix, avec un comédien et quatre musiciens, en collaboration avec l’Ecole de musique d’Avallon.
Roger Wallet, fut d’abord instituteur. Il est écrivain et auteur de nombreux ouvrages. Parmi ses romans : Portraits d’automne  (Le Dilettante, 1999), Ce silence entre nous (Denoel, 2000), La mécanique du cœur (G&g, 2003), La blanche de Bruges (G&g, 2004) et tout récemment Blés… Il a écrit aussi du théâtre, des nouvelles, des poésies, des essais, des chansons… Il anime plusieurs revues littéraires publiées sur internet par Ciels en Picardie : Saison, Le Quotidien, Les Années…
Jean-Michel Delacomptée est  universitaire, conseiller culturel à l’étranger, écrivain et essayiste, plume essentielle de la collection « L’un et l’autre »  créée par J.-B. Pontalis chez Gallimard, Jean-Michel Delacomptée est auteur de romans et d’essais littéraires.
En 2014, il a publié le dernier ouvrage de la collection de J.-B. Pontalis, avec son  Ecrire pour quelqu’un, essai autobiographique.  Il a composé de nombreux portraits de figures célèbres du Grand Siècle, notamment   Passions, La princesse de Clèves (Arlea, 2012),  La grandeur Saint-Simon  (Gallimard 2011), Langue morte, Bossuet (Gallimard 2009), Je ne serai peintre que pour elle (Gallimard 2003), Racine en majesté (Gallimard 1999) Madame, la cour, la mort (Gallimard 1992)….
Grand connaisseur de Montaigne (Et qu’un seul soit l’ami, Gallimard 1995, Préface et commentaire de Lettres à son père sur la mort d’Etienne de la Boétie, Gallimard 2012) et de son siècle (Ambroise Paré, la main savante, Gallimard 2007), il nous invite dans son dernier essai, Adieu Montaigne, à  réfléchir sur la vogue actuelle de l’auteur des Essais alors même qu’il n’est plus enseigné dans les lycées! Célébration proche de l’enterrement : « l’enthousiasme pour les Essais annonce leurs funérailles » ! Il réfute l’idée de faire de Montaigne notre contemporain,  il reste pleinement l’homme de son temps. J.-M.D.et nous invite plutôt à nous rapprocher de lui, d’imiter sa démarche, au lieu de l’attirer à nous. . Montaigne n’est pas non plus un maître à penser, « Il ne propose aucun recette. Il suggère des solutions pour parvenir à un tranquille bien-être, mais qui valaient d’abord pour lui-même. » 
L’Adieu Montaigne  exprime aussi la crainte de voir disparaître ces Humanités qui nous forgent l’âme autant que l’esprit et nous aident à vivre.
Jean-Michel Delacomptée crée une nouvelle collection chez Gallimard.
Dimanche 4 octobre
-A 10h : Promenade imaginaire menée par Roger Wallet. Sur le thème « Les invisibles de Vézelay » : Derrière les apparences que saisissent nos photographies, la ville de Vézelay n'est pas une et on ne saurait la résumer en une série de clichés. Sous l'espace que nous voyons et dans lequel nous évoluons, au cœur même de la colline, se cachent d'autres Vézelay, méconnues et inconnues. La balade littéraire se propose de vous en dévoiler quelques-unes.
 Rendez-vous, rue du château, devant l’entrée du jardin municipal.
-        A 14h30, à la Maison Jules-Roy, rencontre avec Sylvaine Jaoui, écrivain, puis présentation par elle à 15h30 des ateliers d’écriture et des travaux de mémoire menés tout au long de l’année avec les enfants de l’école Max-Pol Fouchet de Vézelay. Chasse aux livres et goûter festif pour les petits.
Sylvaine Jaoui a publié plus de trente ouvrages pour la jeunesse aux éditions de La Martinière, Casterman et Rageot.
-        Si le temps le permet, dans le jardin de la Maison Jules-Roy, vide-bibliothèque au profit de RVLE

lundi 24 août 2015

Prochaine rendez-vous au café le 19 septembre sur le rôle des bibliothèques


Rares sont les études sur la lecture qui donnent une place suffisante aux bibliothèques. Un récent article de Télérama qui veut faire le point sur la lecture en France, à la veille de la rentrée littéraire, ne les cite même pas !

Or les librairies, même si leur rôle est important,  ne sont pas les seules à conseiller et proposer des livres. Les bibliothèques permettent un accès gratuit de tous les publics à une masse considérable d’ouvrages. Elles sont loin de subir les contraintes de l’actualité, les pressions des éditeurs... Elles permettent la mise à distance des dernières publications, loin des diktats de la mode et offrent en permanence des textes qu’on ne trouve plus chez les libraires. Leurs objectifs économiques et financiers ne sont pas les mêmes... Leur rôle de conseil est indéniable et le développement d’activités autour de la lecture, adaptées aux catégories de lecteurs les plus divers, de plus en plus important. La personnalité des responsables, leur dynamisme, leur entregent sont alors essentielles.

Les bibliothèques sont un service public de la culture fondamental. Celles que l’on trouve dans notre région présentent un grand intérêt, notamment celles d'Avallon et de Clamecy. Mais des améliorations sont toujours possibles ! C’est la raison pour laquelle nous vous proposons un rendez-vous au café sur ce sujet le samedi 19 septembre à 20h30, au Sybar Terrasse.
Nous aurons parmi nous Christine Billard une des responsables de la BDY (Bibliothèque départementale de l'Yonne) et des responsables locaux. Gisèle Blandin, animatrice bénévole de la médiathèque de la prison de Joux la Ville apportera son expérience.
D’autres événements sont proposés ce même jour à Vézelay ou dans ses environs : La Goulotte, Saint-Père …. On ne dira jamais assez la richesse des offres culturelles de notre territoire. Mais nous comptons sur votre présence au Sybar Terrasse à 20h30, pour marquer la rentrée de RVLE avant notre Grand Rendez-Vous des 2, 3 et 4 octobre.

mercredi 19 août 2015

Un dimanche 4 octobre après midi très festif pour les enfants

Lors de notre Grand Rendez-Vous, l'après-midi du dimanche 4, après la promenade imaginaire de Roger Wallet du matin, sera consacré à la littérature jeunesse et aux enfants (et à leurs parents s'ils sont sages). En voici le détail:
  
Carte blanche à Sylvaine Jaoui le dimanche 4 octobre, 14H30,  à la maison Jules Roy  
 
                                       Menu 
 
Entrée : courte rencontre avec Sylvaine Jaoui à propos de son travail d’écrivain, et du travail réalisé sur le village de Vézelay avec les enfants de l’école Max-Pol Fouchet. 
 
Plats: 
 
  • Mini visite de l’exposition réalisée par les enfants 
  • Chasse aux livres dans les jardins de la maison Jules Roy pour les enfants de 6 à 12 ans  
  •  Pêche à la ligne pour les plus petits. 
 
Dessert : Buffet de gâteaux, de bonbons et de grenadine pour tout le monde ! 
    

vendredi 7 août 2015

S'il fait beau le dimanche 4 octobre, à 15h, un vide-bibliothèque dans les jardins de la Maison Jules-Roy

Les subventions se font rares et chaque association doit trouver des ressources!
Cette année, RVLE a demandé une participation de 5 euros aux volontaires pour la Nuit de l'Ecriture en même temps que nourritures salées et sucrées pour meubler le buffet.
Cet effort de chacun a permis de rémunérer un peu l'animatrice de la Nuit et n'a pas nui au bonheur éprouvé par tous à l'issue de ces heures d'écriture nocturnes.
Nous continuons dans cette direction. En acceptant d'abord des dons financiers, avec reçu fiscal. En développant le principe du vide-bibliothèque.
Les bénévoles de RVLE proposent à très très bas prix (un euro!) des livres qu'ils aiment et pas ceux que l'on jette volontiers dans le feu pour ranimer les flammes.
Chacun sait qu'il y a livre et livre. Les bibliothèques, elles-mêmes, "désherbent",  c'est à dire se débarrassent de leurs "rogatons". Nous ne nous débarrassons pas de nos rogatons.
Nous essayons de ne vendre que des bons livres en tous les genres possibles, même faciles.
Vous pouvez nous aider, en nous donnant de ces "bons" livres. Nous les acceptons et nous vous en remercions.
Donc, si le temps le permet, nous organiserons un vide-bibliothèque dans les jardins de la Maison Jules -Roy le dimanche 4 à 15h, après la rencontre avec Sylvaine Jaoui.


Qu'on se le dise.....

mercredi 5 août 2015

Le concert du 3 octobre à la Cité de la Voix à 19h

Nicolas Bucher, directeur de la Cité de la Voix a préparé pour notre Grand Rendez-Vous un concert à sa façon, en lien avec le Conservatoire d'Avallon.

Il aura lieu le samedi 3 octobre à 19h à la Grange de la Cité de la Voix.
Il s'agit d'un polar musical!

Cinq francs pièce

Avec:

Yves Prunier, comédien
Lorraine Brosse: violoncelle
Alexandre Comble : tuba
Vincent Griveau : clarinette basse
Gilles Bugnot : saxophone baryton
 
 
Une nouvelle de Fred Vargas, un narrateur, quatre musiciens, un récit poétique et tendre pour tous les publics. Littérature, musique et voix s’emmêlent  grâce à Astor Piazzola, Zoltan Kodaly… ou Metallica !
 
Tout un jeu d’ambiance et de mystère se crée autour du fameux commissaire Adamsberg et du suspect, répondant à l’étrange nom de Pi.
 
Nous les remercions chaleureusement et tout particulièrement Nicolas Bucher et son équipe
 
 

mardi 4 août 2015

Le Grand Rendez-Vous se prépare: on vend des livres!

Malgré la torpeur de l'été, l'équipe de RVLE continue à travailler, à se réunir chaque quinzaine, à réfléchir, à pallier la diminution des subventions...
Parmi les "bonnes idées", outre économiser au maximum sur les dépenses, trouver des fonds par nous-mêmes et vider nos bibliothèques au plus grand profit de nos amis lecteurs.
C'est ainsi que nous avons participé à deux vide-greniers, à Asquins et Saint-Père et réuni ainsi quelques dizaines d'euros.
Nous continuerons avec un plus grand vide-bibliothèque le 4 octobre dans les jardins de la Maison Jules Roy, si le temps le permet.
La culture n'a pas de prix mais elle a un coût!